Une jeune lesbienne malgache emprisonnée : la communauté LGBT s’insurge

L’actualité malgache est secouée depuis quelques jours par une histoire sensationnelle. Effectivement, une jeune femme du nom de Ken est détenue depuis peu pour détournement de mineur. Son tort serait d’avoir entretenue des relations amoureuses avec une autre femme de 19 ans. Néanmoins selon la communauté LGBT, son arrestation est simplement due au fait qu’elle soit lesbienne.

Qu’en est-il de la situation ?

Depuis quelques jours, le hashtag #FreeKen est en vogue sur les réseaux sociaux malgaches. Pour tout savoir de l’actualité dans le pays, visitez Madamag. La principale revendication de ce hashtag demeure la libération d’une jeune femme dénommée Ken.
Cette dernière qui est âgée de 33 ans est poursuivie pour détournement de mineur. Ceci pour la simple raison qu’elle sort avec une jeune femme qui a 19 ans.
Sur la grande île, le Code pénal n’est pas du tout clément avec les personnes mineures qui sont homosexuelles (celles qui ont moins de 21 ans). Malgré cet état de choses, les Malgaches ont été indignés par la détention de Ken.
Sur les réseaux sociaux et particulièrement sur Facebook, il est possible de voir plusieurs vidéos où les Malgaches font le symbole « L » avec les doigts. Ce « L » signifiant simplement « libérez Ken ».

Quelle est la réaction de la communauté LGBT ?

La communauté LGBT s’est insurgée contre cette arrestation. Les personnes qui font partie de ce groupe ont affirmé que c’est la loi malgache qui avait besoin de réforme.
Pour Jonathan Randrianary, l’un des responsables du mouvement LGBT, la détention de la jeune est simplement due à son orientation sexuelle. Il poursuit en affirmant que la loi malgache est contre nature et discriminatoire.
La communauté LGBT a donc décidé de se battre pour la libération de la jeune femme. Jonathan Randrianary a affirmé sa joie de constater que le mouvement de contestation contre cette détention soit né avant l’intervention de la communauté LGBT.