Trois choses essentielles à faire en Nouvelle-Calédonie

Située en plein cœur du pacifique, la Nouvelle-Calédonie nous intrigue parce qu’on y parle du français. Et oui, malgré les 24 heures de vol qui sépare Paris de Nouméa, le français est la langue officielle de l’île. Alors, quels sont les coins à visiter absolument dans ce paradis terrestre ?

Le lagon de Nouvelle-Calédonie

Le lagon Calédonien représente 24 000 km2 de surface protégée à découvrir. C’est une destination de choix pour les amoureux de la mer et des sports nautiques. La faune et la flore ici sont d’une diversité et d’une beauté incroyable. Vous pouvez profiter de leurs charmes en spots de plongée par randonnée ou en excursion. Les plongeurs sont particulièrement privilégiés sur ce terrain. En 2008, une partie du lagon fût classé patrimoine mondial au regard de son incroyable biodiversité. Afin de bénéficier d’une visite du site et d’un séjour inoubliable en Calédonie, cliquez ici.

Le Centre culturel de TJIBAOU

Le centre culturel de Tjibaou est un site incontournable en Calédonie. Pour mieux s’imprégner de la culture des premiers occupants de l’île, à savoir les Kanak, il faut absolument by faire un saut. Et le détour en vaut vraiment la peine. Ce joyau architectural s’étend sur 8 hectares en bordure de mer. Il est situé exactement entre les baies de Magenta et de Tina. Le centre offre un musée, une médiathèque, des spectacles à gogo et des expositions diverses.

Le Parc provincial de la rivière bleue

Etendu sur 22 000 hectares, le parc provincial de la rivière bleue présente un paysage varié. C’est un lieu magnifique qui vous attend. Le site contient deux grands bassins principaux, à savoir le bassin de la rivière blanche et la rivière de la rivière bleue. Sur place, vous pourrez admirer les formes variées de maquis minier, des forêts denses et des milieux humides.