Souscrire une assurance : obligatoire ou facultative ?

Pour protéger une vie, des proches et/ou des biens, l’assurance est incontestablement la meilleure alternative développée en France. Qui plus est, ce moyen est si bien structuré, qu’il présente de différentes options aux bénéficiaires. Ceci dit, il arrive souvent que pour une raison ou une autre, des individus soient confrontés à l’obligation de souscrire des assurances. La situation devient dès lors complexe, car plusieurs personnes pensent qu’elles sont facultatives. À quoi s’en tenir donc entre l’obligation et la facultativité ?

Souscription légale et partiellement obligatoire d’une assurance
 

S’il n’en tenait strictement qu’à la législation, tout Français disposerait obligatoirement d’une assurance. Cependant, quelques considérations importantes sont à prendre. À proprement parler, il serait possible de dire que l’assurance n’est forcément pas obligatoire, si la loi ne le dit pas dans un article. Mais la réalité est qu’elle le devient lorsque la vie, la profession, les relations et le quotidien d’un individu l’oblige à prendre des risques. Autrement dit, selon la législation, souscrire une assurance est une obligation seulement quand les circonstances l’exigent. D’où la souscription d’une assurance est légalement obligatoire, parce que tout individu (physiquement et moralement) bien construit, prend toujours des risques.

Assurances obligatoire
 

Savoir que certaines assurances sont obligatoires, selon la loi est une chose ; mais connaitre ces assurances obligatoires, en est une autre. Les formes d’assurances à souscrire obligatoirement sont donc très précises, comme annoncé précédemment. Il s’agit entre autres de :
• l’assurance responsabilités civiles habitation (en collocation ou copropriété) ;
• l’assurance responsabilités civiles automobiles pour couvrir les dommages causés à autrui ;
• l’assurance vie professionnelle contre les métiers à risques (santé, sport, droit, etc.) ;
• l’assurance responsabilité civile en construction (contre les accidents de chantiers).
Bien-entendu, cette liste représente des formules d’assurance obligatoire. Au-delà, les autres formules sont facultatives. Aussi, cette liste d’assurance peut être restreinte pour ceux qui ne se retrouvent pas dans l’une ou l’autre des catégories.

Assurances facultatives ou selon les circonstances
 

Souscrire une assurance peut également être un besoin facultatif. Plus précisément, il existe des formes d’assurances qui sont adoptées par mesure de précaution ou pour une meilleure prise en charge. Ces assurances sont relatives au : tous risques (vie, santé, imprévus, aléas, etc.), tiers supérieur (garanties personnelles, vol, accidents, etc.) et autres.