Le cannabis quels risque pour les accros en France ?

L’usage des stupéfiants est devenu chose courante à la limite naturelle dans certains pays. Mais toujours est-il que le risque encouru par ceux qui les utilisent est incommensurable. Cet article apporte une note explicative sur les risques qu’encourent les consommateurs de cannabis en France.

Quels sont les effets du cannabis sur l’organisme

Consultez le site pour comprendre que la consommation de cannabis perturbe le système nerveux central des individus et altère leurs fonctions et leurs capacités. Il n’est pas un produit inoffensif, sa consommation pourrait présenter de grands risques et avoir des conséquences graves sur la santé. En effet, se référant aux vertus thérapeutiques on retient que le cannabis est utilisé notamment comme antalgique car en respectant les dose il aide à soulager des douleurs chroniques. Toutefois il doit être prescrit par un médecin. Mais utilisé dans d’autres conditions le cannabis devient un produit nocif à la santé de l’organisme. Les phases du high et du down affectent les fonctions cognitives des consommateurs. Les fonctions cognitives sont les capacités du cerveau qui permettent notamment de communiquer, de percevoir l’environnement, de se concentrer, de se souvenir d’un événement ou d’accumuler des connaissances. Au-delà de ces effets indésirables, le cannabis dilate les poumons et affecte les hormones sexuelles.

Que dit la loi sur le cannabis en France ?

Dans l’hexagone, la culture du cannabis pour son propre usage est formellement interdite. Sa culture en France est punissable de 7,5 millions d’euro d’amende et de 30 ans de prison. Par rapport à sa distribution, elle peut déboucher sur la réclusion criminelle à perpétuité (30 ans) et 7,5 millions d’euro d’amende. La loi française distingue clairement l’utilisateur, considéré comme un patient plus que comme un délinquant et le dealer qui vend de la drogue en plus de sa possible propre consommation, considéré comme un trafiquant et répondant au Code Pénal.