La Gardnerella, une infection sexuellement non transmissible

La Gardnerella est une infection vaginale, c’est donc les femmes qui en sont touchées. Les microbes que le corps même de la femme fabrique, se multiplient grâce au pH trop basique d’où l’infection. La principale gêne de la Gardnerella est la mauvaise odeur venant de la partie génitale. Faisons un tour dans le fond de ce malaise.

Pourquoi la Gardnerella est non transmissible ?

Il est vrai qu’après une relation sexuelle non protégée, les deux personnes se partagent les microbes. Ce qui veut dire que l’homme va avoir la Gardnerella mais elle n’aura aucun impact sur lui et sa santé. Faites plus d’informations via ce lien. Il va sans dire tout de même que s’il a une autre partenaire sans s’être lavé, il prend le risque de l’infecter. Ce qui explique pourquoi cette infection affligeante n’est pas sexuellement transmissible.

Comment se débarrasser de la Gardnerella?

Ce n’est pas facile de s’en débarrasser, en plus de l’odeur de poisson pas frais qui suit la malade, elle a droit à des démangeaisons aussi. La Gardnerella se confond facilement avec la mycose. Quand le diagnostique est faussé, la Gardnerella ne disparait pas. Ceci est du au fait que la mycose se soigne avec un antifongique, alors la Gardnerella aura besoin d’antibiotiques. Après traitement, si le pH du vagin n’est pas autorégulé, les bactéries reviennent et se démultiplieront. Et au bout de trois semaines, les gênes reviennent. Il faut donc rééquilibrer la flore vaginale en plus du traitement à base d’antibiotiques. Pour vous aider, vous pouvez tourner vers votre pharmacien. A noter que le traitement de rééquilibrage n’est pas couvert par la sécurité sociale. Bien entendu, si vous avez la Gardnerella, consulter un médecin est toujours recommandé afin de cerner le problème. Et avant de prendre un traitement quelconque, un avis médical est toujours sécuritaire.