Comment fabriquer son e-liquide ?

Très pratique, le e-liquide est recommandé pour les fumeurs débutants comme pour les fumeurs expérimentés. Pour être sûre de la qualité de ce que vous consommez, vous avez la possibilité de choisir vos ingrédients et de les associer à votre guise.

pourquoi fabriquer son e-liquide ?

Facilement personnalisable, la fabrication du e-liquide est encore moins onéreuse que ceux vendus dans les commerces. cliquez ici maintenant vous permet de constater que lorsque les composants sont vendus séparément, ils vous reviennent généralement au prix de rien. Et là vous avez le loisir d’en fabriquer selon vos envies et votre quantité. Le e-liquide maison passe premièrement par le choix des arômes, vous pouvez faire des mélanges astucieux avec les saveurs de votre choix.
En second lieu, la préparation de son e-liquide permet de jouer sur la densité et la qualité de la fumée à dégager et bien entendu sur la quantité de nicotine. Vous déterminez le grammage des ingrédients, ce qui est très important pour votre santé et pour celle des autres. Moins nocive que la cigarette, le e-liquide composé principal du vaporisateur, doit suivre un processus important pour être réalisé.

la fabrication du e-liquide proprement dit

Le e-liquide est constitué de base, des arômes et de la nicotine. Vendu dans les surfaces commerciales, la base est constituée de glycérine végétale et de propylène glycol. Pour les e-liquides fabriqués par les grandes firmes, la base est généralement présentée comme suit : 30% de propylène glycol et 70% de glycérine végétale. A la différence des entreprises, vous pouvez varier les grammages de votre base à votre guise. Si pour les arômes, vous en prenez autant que souhaité, la nicotine sera facultative ou presque inexistante. Le but ici est déjà de réduire votre exposition à la nicotine.
La fabrication consiste, que vous ayez acheté le kit de fabrication ou pas, à mélanger tous les ingrédients dans un flacon en plastique, de remuer énergiquement pour rendre homogène et par la suite le laisser au repos pendant 2 à 3 jours. Une fois le délai atteint, il est prêt à la consommation.