Assurance habitation : laquelle choisir pour une location non meublée ?

Vous avez un logement vide et vous désirez le mettre en location. Vous vous interrogez sur la nécessité de souscrire à une assurance habitation pour votre bien. Ceci vous permettra d’être couvert en cas de risque. Quelle assurance habitation répondra au mieux à ce type de logement ? Voici quelques éléments dans cet article pour vous accompagner dans votre choix.

L’assurance Propriétaire non occupant

Un logement vide est exposé à des risques au même titre qu’un logement meublé.
En l’absence de locataires ou de probables propriétaires, un logement est assuré par une seule personne : le propriétaire. Cette assurance, bien qu’elle ne soit pas très obligatoire, est fortement recommandée. Cette assurance devient obligatoire lorsque le logement est dans une copropriété. Elle permet de protéger votre bien et de garantir votre responsabilité civile de propriétaire en cas de sinistres. Elle couvre les dommages suivants : les incendies, les inondations, les catastrophes naturelles, le vandalisme et des dommages électriques. Elle offre un remboursement de tous les désagréments occasionnés par votre logement sur les logements voisins. Cette assurance vous intéresse, cliquez pour en voir plus.

L’assurance de copropriété

Si vous possédez un logement dans un immeuble, il est impératif que vous assuriez votre bien pour éviter des dépenses occasionnées par votre logement. En effet, si votre logement est la source d’un dégât (incendie, explosion ou inondation), vous êtes tenu responsable de cela. Si vous n’êtes pas couvert par une assurance habitation, votre assurance de copropriété prend le relai. Il est important de voir tous les risques que couvre votre assurance de copropriété pour savoir si vous devez y rajouter une garantie émanant d’une assurance habitation.
Quelle que soit la nature de votre logement, il est important de souscrire à une assurance habitation. Dans le cas d’un logement vide, il est important de tenir compte de certains critères.