Quel juriste pour le droit immobilier ?

Enclencher un divorce, régler l'aspect juridique de la création de son entreprise, vendre un bien immobilier, ... Les motifs qui poussent les français à contacter un conseiller juridique sont variés. Mais, le droit étant un secteur qui englobe plusieurs spécialités, découvrons le rôle d'un conseiller juridique immobilier.

Le juriste immobilier, le dépositaire du droit immobilier

Bien que le cumul de domaines de compétences ne soit pas exclu, de tous les professionnnels du secteur juridique, le conseiller juridique immobilier est seul compétent en matière de droit immobilier. À ce titre, il a pour mission principale de prodiguer des conseils à ses clients (particuliers, entreprises privées, collectivités publiques notamment) dans le cadre de tout dossier relatif à un ou plusieurs biens immobiliers. Il intervient du coup, en matière de cession ou de location immobilière, de voies d'exécution forcée, de gestion de la succession et bien d'autres. Toutefois, le rôle de ce spécialiste du droit immobilier n'est pas circonscrit au conseil. Il est en outre, chargé non seulement de la mobilisation de tous les documents administratifs et financiers nécessaires à la constitution du dossier de son client, mais aussi de la rédaction des actes juridiques tels notamment que les baux et les contrats de vente. Le présent site vous renseignera davantage.

Le juriste immobilier, votre avocat en cas de litige

Dans le cadre de l'exécution d'un contrat de bail, de la conduite d'une succession ou autres, un conflit peut surgir. Le cas échéant, le conseiller juridique dans l'immobilier devra faire valoir ses talents de négociateur aux fins d'aplanir les points de divergence. Par ailleurs, s'il échoue à réconcilier les parties et que le conflit arrive devant le juge, il lui revient d'arborer la tunique d'un avocat pour assurer la défense de son client au tribunal. C'est dire que le rôle d'un conseiller juridique immobilier est assez dense. En conséquence, toute personne qui envisage embrasser cette profession doit réunir certaines compétences basiques. Il doit en effet, avoir une connaissance élastique du droit immobilier ainsi que du marché immobilier. Être capable de conduire une négociation est également essentiel.